Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Mercredi 9 mars : jour de chaos contre la loi sur le travail





Le 7 Mars 2016, par

Mercredi 9 mars, c'est la première journée de mobilisation contre le projet de loi El Khomry sur le travail. Un texte qui va faire l'objet de « modifications », a promis Manuel Valls dans les pages du Journal du Dimanche. Mais cette promesse est aussi source de motivation pour les opposants.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
La « casse du code du travail » : c'est sous cette bannière que les organisations syndicales vont manifester ce mercredi, soutenues par une partie de la jeunesse et des étudiants. Autant dire que ce 9 mars sera particulièrement tendue dans les rues — et ce sera encore plus le cas puisque les cheminots, hasard du calendrier, ont aussi choisi ce jour pour se mobiliser pour améliorer leurs conditions de travail.

Un jour de chaos attend donc les usagers et les non-grévistes. Toutefois, la mobilisation pourrait être un peu moins forte qu'attendu. En promettant des améliorations sur les points les plus sensibles du texte (le plafonnement des indemnités prud'homales et les conditions du licenciement économique), le Premier ministre a enfoncé un coin dans le front syndical : les organisations les plus ouvertes au dialogue ne se sont pas associées au mouvement.

Mais il faudra voir sur pièce. De l'ampleur des manifestations dans les villes de France dépendra le rapport de force entre les syndicats et le gouvernement.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook