Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Migrants : un impact positif sur l'économie de l'Union européenne





Le 5 Novembre 2015, par

La Commission européenne a évalué les effets économiques de la vague de migrants, qui devraient être 3 millions à affluer dans l'Union d'ici 2017. L'impact sera « faible mais positif » sur la reprise économique, estime l'exécutif bruxellois.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
De 2015 à 2017, « trois millions de personnes supplémentaires devraient arriver dans l’Union européenne », a calculé la Commission dans un rapport de prévisions économiques de 200 pages. Et l'impact de cette vague sur la croissance sera « faible mais positif dans l'UE dans son ensemble », a martelé Pierre Moscovici, le commissaire européen aux Affaires économiques… qui adresse là un message politique envers les détracteurs de la politique d'accueil mené par l'Union envers les réfugiés de Syrie et d'ailleurs.

D'ailleurs, cette estimation « vient combattre un certain nombre d’idées reçues », a-t-il indiqué, précisant être en phase avec Jean-Claude Juncker, le président de la Commission. De manière chiffrée, Pierre Moscovici a déclaré que l'arrivée des migrants représentera de 0,2% à 0,3% de croissance d'ici 2017 pour l'Union.

Toutefois, il prévient que les politiques d'intégration des États membres devront être accommodantes afin de faciliter l'accès de ces migrants au marché du travail. L'Allemagne a enregistré près de 800 000 migrants venus demander l'asile au pays. Outre Rhin, le débat est vif entre les partisans et les opposants à cette politique d'ouverture.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : europe


1.Posté par Christian le 06/11/2015 10:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
si les migrants seraient un atout économique incontestable, comment se fait il que leurs pays ne soient pas dans le peloton de tête des pays productifs et que notre Europe soit tant à la traine ? Ne devrions nous pas faire notre valise et migrer vers ces pays si "riches" ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook