Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Négociations entre Renault et Nissan pour revoir la structure de l’Alliance





Le 3 Août 2019, par

Renault cherche toujours son salut auprès d’un constructeur externe, mais avant le groupe français doit négocier les termes de son alliance avec Nissan.


Le Wall Street Journal rapporte que Renault et Nissan sont entrés dans de nouvelles négociations pour mettre à plat l’Alliance et revoir le périmètre des participations de l’un et de l’autre. L’objectif est d’une part le rééquilibrage des parts détenus par Renault dans Nissan (43%), le constructeur japonais ne possédant lui que 15% dans le capital du groupe français. Ce travail de fond, qui implique également l’État (premier actionnaire de Renault avec 15%), pourrait aplanir les difficultés entre les deux partenaires.

 

Surtout, cette opération de grande ampleur pourrait ouvrir la porte à un autre partenaire. Fiat Chrysler pourrait revenir dans la course, après une première tentative avortée abruptement au printemps. Le directeur général de Renault, Thierry Bolloré, avait néanmoins indiqué que les discussions avec Fiat Chrysler étaient terminées. Mais rien n’est jamais définitif dans l’industrie automobile…

 

D’après la publication américaine, les négociations entre Renault et Nissan pourraient aboutir en septembre. Elles restent cependant suspendues au bon vouloir des pouvoirs publics : Emmanuel Macron refuse à l’heure actuelle tout changement dans le fragile château de cartes de la structure capitalistique de l’Alliance.



Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Renault

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook