Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Nouvelle séquence de grève à la SNCF





Le 11 Juin 2018, par

Dernière ligne droite pour la réforme de la SNCF : le texte sera adopté à l'Assemblée nationale ce mercredi, puis au Sénat ce jeudi. Afin de mettre de nouveau la pression sur les députés et les sénateurs, les syndicats organisent ce mardi une « journée de la colère cheminote ».


La circulation des trains sera perturbée mardi 12 juin, alors que les syndicats engagés contre la réforme ferroviaire entament leur quinzième séquence de grève perlée à la SNCF. L'entreprise prévoit ainsi 3 TGV et 3 Transilien sur 5, 1 TER sur 2, 2 Intercités sur 5 et 50% de trains internationaux. Un jour de grève « presque » normal en somme, mais ce mardi ne sera pas tout à fait pareil : les organisations syndicales veulent en faire un symbole, celui de la « journée de colère cheminote ».

L'objectif, pour les syndicats, est de mobiliser de nouveau des troupes fatiguées par un mouvement qui dure depuis le début du mois d'avril, et qui doit encore durer jusqu'à la fin du mois de juin (voire mordre sur l'été, si l'on en croit les menaces de certaines organisations). Cette journée très spéciale vise aussi à mettre le maximum de pression sur les députés et sénateurs, alors que la commission mixte paritaire s'est mise d'accord ce lundi pour entériner le projet de loi qui réforme la SNCF.

En attendant, l'entreprise vise déjà « l'après » mouvement et n'a pas attendu la fin de la grève pour mettre en place une opération de charme envers les usagers. Des remboursements et des dédommagements sont en place, comme par exemple l'abonnement de juin à moitié prix pour les abonnés à l'année du TER, ou encore les 50% de remboursement pour les abonnements Imagine R et Navigo pour avril et mai.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : SNCF

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook