Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pass sanitaire et voyages : les billets seront remboursés si le test est positif





Le 28 Juillet 2021, par Paolo Garoscio

L’obligation du Pass sanitaire sur les trains et les avions va entrer en vigueur dès lors que le Conseil d’État aura validé la loi votée par le Parlement le 25 juillet 2021. Une décision qui, toutefois, ne tombera pas avant la première semaine d’août 2021. Mais les voyageurs s’inquiétaient : qu’en serait-il de leur ticket si le test de dépistage obligatoire ressortait positif et qu’ils étaient interdits de voyager ?


Pass sanitaire : vaccination ou test obligatoire sur trains et avions

Pixabay/blende12
Pixabay/blende12
Invité de BFMTV, le 28 juillet 2021, le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari est revenu sur le mise en place du Pass sanitaire pour les trains et les avions. S’il n’a pu donner aucune date précise pour son entrée en vigueur, il a rappelé que le Pass sanitaire sera obligatoire uniquement sur les TGV et les Intercités, pour ce qui est de l’offre de la SNCF. Et, bien évidemment, il le sera sur les avions, y compris pour les vols intérieurs en France.

Ainsi, pour se déplacer, les Français devront présenter soit un parcours vaccinal complet (comprenant le délai prévu après la dernière injection, soit 7 jours pour les vaccins à double dose et 4 semaines pour le vaccin unidose Janssen), soit un test PCR négatif de moins de 72 heures, soit un test antigénique négatif de moins de 48 heures. Or, si les tests révèlent une contamination par le virus Sars-CoV-2, la question des billets n’était pas tranchée.

Le remboursement prévu pour les billets

Afin de rassurer les voyageurs, Jean-Baptiste Djebbari a donc précisé qu’en cas de test qui ressortirait positif, ce qui aurait pour conséquence d’interdire le voyage, « la SNCF s’engage à rembourser le billet ». Il en ira de même pour les avions, a-t-il déclaré sur BFMTV.

Les voyageurs peuvent donc être rassurés de ne pas risquer de perdre de l’argent s’ils venaient à être contaminés. Néanmoins, cette politique risque de coûter cher aux compagnies aériennes et à la SNCF alors que le nombre de contaminations toutes les 24 heures est en hausse constante et a dépassé les 26.000 le 27 juillet 2021 selon Santé publique France.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook