Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pétrole : la demande atteindra un record en 2023





Le 11 Août 2023, par Paolo Garoscio

Les prévisions de l'Agence Internationale de l'Énergie (AIE) sur la demande mondiale de pétrole été revues ce 11 août 2023, avec des implications majeures pour l'économie mondiale, les marchés de l'énergie et bien au-delà. La Chine, les véhicules électriques et d'autres facteurs influencent la trajectoire de la demande de pétrole.


Pétrole : record de demande en 2023 ?

L'AIE a révisé à la hausse ses prévisions pour 2023, suggérant que la demande mondiale de pétrole pourrait atteindre un niveau sans précédent. Selon les données, la demande devrait augmenter de 2,2 millions de barils par jour par rapport à 2022, atteignant un total impressionnant de 102,2 millions de barils par jour. Ce chiffre est d'autant plus remarquable que la Chine devrait représenter plus de 70% de cette croissance.

Mais pourquoi une telle augmentation ? Plusieurs facteurs sont en jeu. Le transport aérien, l'utilisation accrue du pétrole pour la production d'électricité et l'essor de l'activité pétrochimique chinoise sont parmi les principaux moteurs de cette croissance. En fait, la demande a déjà atteint un record de 103 millions de barils par jour en juin 2023, et un nouveau pic est attendu en août 2023.

Un ralentissement de la demande en vue pour 2024

Toutefois, 2024 pourrait voir un changement de cap. L'Agence Internationale de l'Énergie prévoit que la croissance de la demande en pétrole sera plus faible cette année-là, en grande partie en raison de conditions macroéconomiques moins favorables. Les préoccupations concernant l'économie chinoise, le plus grand importateur de pétrole au monde, ainsi que l'adoption croissante de véhicules électriques, jouent un rôle dans cette prévision.

La demande de pétrole devrait augmenter de seulement 1 million de barils par jour en 2024, contre une prévision précédente de 1,15 million. Les défis économiques mondiaux, tels que la hausse des taux d'intérêt et le resserrement du crédit bancaire, pèsent sur les entreprises, ralentissant la production et les échanges.

 




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook