Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pour l'Unedic, le chômage va progresser en 2017





Le 20 Septembre 2016, par Olivier Sancerre

L'Unedic tire la sonnette d'alarme : le gestionnaire de l'assurance chômage prévoit en effet que le nombre de personnes sans emploi va augmenter à partir de l'année prochaine… alors qu'il est orientée à la baisse cette année.


La bonne nouvelle, c'est que l'Unedic estime à 124 000 le nombre de chômeurs en moins pour 2016. Le taux de chômage en métropole s'établirait en fin d'année à 9,4%, contre 9,6% actuellement. De fait, depuis le début de l'année, la catégorie A a déjà fondu de 74 000 personnes.

Mais la mauvaise nouvelle, c'est que le taux de chômage devrait ensuite remonter : de 9,4% fin 2016, il passerait à 9,5% l'année suivante. Cela représente 79 000 personnes supplémentaires, prévoit l'organisme de gestion de l'assurance chômage. Et les perspectives ne sont guère réjouissantes, puisque la France stagnerait à 9,5% tout au long de 2018 et pire encore, atteindrait 9,6% fin 2019.

Sur quoi se basent ces prédictions décidément bien pessimistes ? L'Unedic avance deux raisons : un ralentissement de la croissance lié au Brexit. Les incertitudes restent en effet nombreuses, et la Grande-Bretagne n'a toujours pas signifié formellement sa volonté de quitter l'Union européenne. Et puis il y a les politiques publiques de l'emploi dont les effets ne seront plus suffisants pour contenir la hausse de la population active.



Tags : chômage

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook