Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pour la CGT, des manifestations sont à prévoir après l’élection de 2017





Le 27 Novembre 2016, par

La CGT prend date : en cas de victoire de François Fillon à l’élection présidentielle, des manifestations sont à prévoir. Philippe Martinez, le secrétaire général du syndicat, a annoncé la couleur sur France Inter.


Durant l’émission Questions politiques du Monde, France Info et France Inter, Philippe Martinez prévient le gagnant de la primaire de la droite et du centre : les Français descendront dans les rues si François Fillon est élu Président de la République et qu’il applique son programme.

« Les gens aujourd'hui s'expriment plus pour un rejet de ce qui existe que pour une perspective. Ce rejet ne veut pas dire une adhésion au programme », explique celui qui a été à la tête du mouvement d’ampleur du printemps contre la loi Travail. Pour lui, il ne fait aucun doute que les Français sont opposés aux « thèmes forts » que portaient les candidats au deuxième tour de la primaire.

Pour se faire parfaitement comprendre, Philippe Martinez explique que si François Fillon est élu en 2017, « ça va barder pour les salariés, pour les privés d'emploi et pour les citoyens en général ». Mais il en ira sans doute de même si c’est un candidat de gauche qui prend le pouvoir l’année prochaine : les programmes des deux partis proposent « à peu près la même chose » en termes de politique économique et sociale.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : cgt


1.Posté par Tuffin le 29/11/2016 06:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voila encore un représentant d'environ 10% des salariés qui parle au nom de tous les francais.
Le Président est élu pour son programme. C'est donc que la majorité souhaite les réformes qui sont au programme. Que les syndicats en prennent conscience. C'est infernal, va t on avoir un jour des syndicats qui se mettent autour d'une table et travailler avec le gouvernemant. Sans brandir la menace d'une grève avant même l'election du representant du peuple, élu par le peuple ?!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel
















Rss
Twitter
Facebook