Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Qonto : la start-up française réussit un méga tour de table





Le 13 Janvier 2022, par Olivier Sancerre

La start-up française Qonto, spécialisée dans le paiement dédié aux entreprises, a le sourire : sa dernière levée de fonds lui permet d'obtenir son sésame dans le club des « licornes » françaises, autrement dit ces sociétés valorisées un milliard de dollars.


Nouvelle licorne dans le paysage

Créée en 2017, Qonto est spécialisé dans le paiement dédié aux entreprises, en particulier des PME, et propose des offres d'épargne et de crédit (dans la limite de 30.000 euros). Une activité qui permet à la start-up de doubler son chiffre d'affaires chaque année. Selon Les Échos, les revenus enregistrés en 2020 ont atteint quasiment 20 millions d'euros, soit 104% de plus que l'année précédente. Des résultats et une ambition qui séduisent les investisseurs.

Qonto a ainsi réussi son dernier tour de table, qui lui a permis de lever 484 millions d'euros. Depuis sa création, la jeune pousse a obtenu un total de 622 millions. Cela lui permet d'entrer dans le club des « licornes », ces entreprises valorisées un milliard d'euros. En fait, c'est même une des licornes françaises les mieux valorisées puisqu'elle atteint 4,4 milliards d'euros ! 

L'objectif du million de clients en 2025

Les investisseurs historiques, comme le géant chinois Tencent ou encore le fonds de capital risque français Alven Capital ont remis au pot, tandis que de nouveaux « business angels » sont arrivés : les fonds américains Tiger Global et TVC, ou encore le français Eurazeo. Cet argent frais va permettre à Qonto de financer sa croissance : l'entreprise va investir 100 millions d'euros en France, en Allemagne, en Espagne et en Italie, les quatre pays où elle exerce son activité. D'autres pays s'ajouteront à la liste l'année prochaine.

Surtout, l'ambition ne manque pas. Actuellement fort d'un fichier clientèle qui compte 220.000 PME, Qonto veut atteindre le million de clients d'ici 2025. Et l'objectif va bien au-delà, puisqu'il existe 25 millions de PME en Europe. Il faudra pour y parvenir muscler les effectifs : la start-up compte multiplier par quatre le nombre de ses collaborateurs pour atteindre 2.000 personnes.



Tags : start-up

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook