Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Rachats d'actions : les entreprises cotées friandes de la pratique





Le 23 Mars 2023, par Olivier Sancerre

Les entreprises cotées qui ont enregistré de très bons résultats ces dernières années, ont mis en place des programmes de rachats d'actions afin de soutenir leurs titres en Bourse. Une pratique qu'Emmanuel Macron voudrait taxer.


Une pratique courante pour le CAC 40

C'était un des axes de la communication d'Emmanuel Macron, durant son intervention cette semaine à la télévision : obtenir des entreprises une « contribution exceptionnelle » de celles qui procèdent au rachat de leurs actions. Cette pratique permet de soutenir le cours à la Bourse en raréfiant le volume des actions. Les actionnaires sont demandeurs de ce type de programme qui sont tout bénéfices pour eux.

Le rachat d'actions a le vent en poupe ces dernières années en France. L'an dernier, d'après le décompte de BFMTV, ce sont 24 milliards d'euros que les entreprises du CAC 40 y ont consacré l'an dernier. Le champion toutes catégories, c'est TotalEnergies qui a investi 6 milliards d'euros afin de racheter ses propres actions. Au premier trimestre 2023, la somme sera de 1,8 milliard… Pour 2023, BNP Paribas prévoit 5 milliards en 2022, et LVMH ainsi que Stellantis vont engloutir 1,5 milliard chacun.

Des sommes de plus en plus importantes

Les sommes utilisées par les entreprises du CAC 40 au rachat de leurs propres actions ne cessent d'augmenter d'année en année. En 2021, cela se montait à 22,4 milliards, tandis que le montant était de 10,9 milliards en 2018. Des montants très élevés qui ne pouvaient qu'éveiller l'intérêt des politiques toujours soucieux d'aller chercher l'argent où il est ! Emmanuel Macron n'a cependant pas donné d'ordre de grandeur pour cette contribution exceptionnelle.

Mais il n'y a pas qu'en France où les entreprises cotées agissent de la sorte. C'est une pratique courante partout dans le monde, et notamment aux États-Unis où les sommes sont autrement plus importantes : plus de 1.000 milliards de dollars ont été consacrés à cette pratique en 2022, dont 90 milliards pour Apple (550 milliards sur les dix dernières années !).




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook