Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Réchauffement climatique : le prix de la bière va augmenter





Le 17 Octobre 2018, par

Les amateurs de bière sont prévenus : le prix de leur boisson préférée (et à consommer avec modération) devrait grimper à moyen terme en raison du réchauffement climatique.


Une étude de l'université East Anglia, à Norwich en Angleterre, tire la sonnette d'alarme. La production d'orge, l'élément de base de la bière, est en danger. 20% de l'orge produit dans le monde sert à la fabrication de la bière (le reste se destine à l'élevage). Des cultures de haute qualité qui sont particulièrement touchées par les événements liés au réchauffement climatique, comme des séquences de sécheresse et de chaleur intense. Ces épisodes, qui frappent au moins une fois par an une des principales régions de culture de l'orge, vont réduire de 16% la production mondiale de bière. Selon les chercheurs de l'université, ces 16% représentent la consommation annuelle de bière aux États-Unis. 

Cette hypothèse est le pire des scénarios pour la production d'orge. Dans le meilleur des cas, c'est à dire moins de 20 événements de chaleur intense d'ici 2100, la production mondiale de bière ne baisserait « que » de 4%, mais leurs prix grimperaient tout de même de 15%. Les principaux pays qui exportent l'orge (Australie, France, Russie et Ukraine, principalement) vont pouvoir se frotter les mains : ils pourront relever le prix de leurs productions. Mais c'est un calcul à court terme, car la hausse des températures auront aussi un impact sur d'autres céréales.

L'orge pourrait donc n'être plus destinée qu'à des usages uniquement alimentaires. Exit la bière, donc… Les conséquences du réchauffement climatique sont donc bel et bien réelles, et elles toucheront aussi le portefeuille des grands buveurs de bières en Europe, aux États-Unis, ou encore en Australie. La bière deviendra-t-elle un produit de luxe ?


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : bière

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook