Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Réforme des retraites : les Français largement opposés





Le 20 Septembre 2022, par Paolo Garoscio

Le gouvernement continue de porter sa réforme des retraites, qui risque d’être plus qu’impopulaire auprès des Français. Alors que les syndicats ont quasiment tous exprimé leur opposition au projet de report de l’âge légal à 65 ans, contre 62 ans actuellement, un sondage montre que les Français sont une large majorité à y être opposés. Même chez les seniors n’y sont pas favorables, alors qu’ils ne seraient pas concernés.


Les Français veulent un âge légal à 62 ans ou moins, et pas plus

La réforme annoncée depuis longtemps par le gouvernement a pour principe majeur le report de l’âge légal de départ à 65 ans, de manière progressive. Or, c’est l’exact inverse de ce qu’aimeraient les Français, si on en croit le sondage Ifop pour Altaprofits, réalisé dans le cadre du baromètre 2022 de l’Épargne en France. Plus de 7 Français sur 10 (73%) veulent en effet un âge légal de départ au maximum à 62 ans.

La moitié des interrogés aimerait même que le gouvernement, au contraire, anticipe l’âge de départ à 61 ans ou moins. De fait, les Français favorables à un report de l’âge légal sont peu nombreux : 21%, selon le sondage, et même uniquement 11% pour ce qui est d’un âge de départ à 65 ans ou plus. Soit ce que préconise le gouvernement.

Un passage en force au risque de tensions sociales ?

L’opposition à la réforme est intergénérationnelle (60% des seniors et 81% des jeunes de moins de 35 ans sont contre) et même généralisée à tout le territoire. Les ruraux et les habitants des grandes villes sont plus de 70% à ne pas vouloir le report de l’âge légal de départ à la retraite, tout comme 65% des habitants de l’agglomération parisienne, selon le sondage Ifop Altaprofits.

Le gouvernement se retrouve donc en position de faiblesse, ce qui explique que certaines rumeurs parlent d’une utilisation de l’article 49.3 pour faire passer la réforme. Au risque de rappeler des mauvais souvenirs aux Français et d’exacerber les tensions sociales : le 49.3 avait été utilisé à plusieurs reprises en 2016 par Manuel Valls, alors Premier ministre, notamment pour forcer le passage de la loi Travail voulue par Emmanuel Macron, alors ministre de l’Économie.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook