Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

SNCF : Les deux derniers trains de nuit maintenus et rénovés





Le 22 Septembre 2018, par Paul Malo

La ministre des Transports vient de confirmer la préservation des deux dernières lignes de nuit de l'Hexagone, Paris-Briançon et Paris-Rodez-Latour de Carol. 


Six lignes fermées sur huit

Les deux dernières lignes de train de nuit en France vont être maintenues, et leurs voitures rénovées pour 30 millions d'euros. C’est ce qu’a confirmé samedi 22 septembre Élisabeth Borne. Si la convention actuelle entre l'Etat et la SNCF devait s'arrêter en 2020, elle sera finalement reconduite, a expliqué la ministre. L'Etat subventionne en effet à 50% le fonctionnement des dernières lignes de nuit encore existantes, à hauteur de 20 millions d'euros. Mais en 2016, au grand dam des usagers amateurs des ces trains peu coûteux, le gouvernement avait annoncé l’arrêt des subventions à six lignes de trains de nuit sur huit. En décembre dernier, c’est la liaison nocturne Paris-Nice qui avait été fermée.

Rénover le matérial roulant

Il faut dire que l’essor des « cars Macron » avait contribué à la basse de fréquentation de 25% des trains de nuit entre 2011 et 2016. Sur les deux dernières lignes de nuit encore en service, la dernière rénovation du matériel roulant datant d’une dizaine d’années, la ministre s’est engagée à ce que "la robustesse et la sécurité des rames" soit revue, en sus "de remplacer les couchettes, d'installer des prises électriques et de refaire les sanitaires". Coût total de ces rénovations : 30 millions d’euros. Luxe ultime pour les longs voyages de nuit à bord de ces Intercités : ces trains seront également "équipés du Wi-Fi".



Tags : nuit, sncf, trains

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook