Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

SNCF : les attentats vont coûter entre 200 et 300 millions d’euros





Le 20 Décembre 2015, par Aurélien Delacroix

Guillaume Pépy, le président de la SNCF, a fait le bilan de l’année écoulée, marquée par attentats du 13 novembre ainsi que par la tentative d’attentat du Thalys déjouée par des passagers.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Durant le Grand Jury RTL - Le Figaro - LCI, le président du groupe ferroviaire s’est montré offensif sur la sécurité renforcée dans les gares, et a annoncé que les portiques en place depuis ce dimanche 20 décembre sur les quais menant au Thalys ne coûteront rien aux voyageurs.

Si Guillaume Pépy n’a pas voulu dire si, plus globalement, la problématique de la sécurité et des coûts afférents allaient être reportés aux usagers. Il a cependant chiffré ce qu’avaient coûté les attentats de novembre à la SNCF : de 50 à 100 millions d’euros, beaucoup de touristes étrangers ayant annulé leurs voyages en France.

L’impact structurel des attentats est lui estimé à 200 ou 300 millions d’euros. Guillaume Pépy n’a pas voulu dire s’il avait demandé au ministère de tutelle de réviser le prix des billets à la hausse pour l’année prochaine. En revanche, le président de la SNCF assure vouloir poursuivre dans sa politique des bas prix au travers de Ouigo, avec le doublement des destinations desservies par la filiale low cost de l’entreprise l’année prochaine.



Tags : transport

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook