Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

SNCF : vers l’affichage des trains 30 minutes avant le départ ?





Le 11 Janvier 2018, par

Fortement critiquée pour ses couacs lors des fêtes de fin d’année en décembre 2017 ainsi que, comme chaque année, pour les retards sur le réseau, la SNCF tente de trouver une solution. Outre des améliorations coûteuses, la gare de Lyon et la gare Montparnasse, à Paris, sont le terrain d’une expérimentation qui pourrait résoudre en partie le problème.


cc/pixabay
cc/pixabay
Actuellement les trains ne sont affichés que 20 minutes avant le départ ce qui, lors des périodes de départs en vacances, peut causer quelques couacs : les voyageurs se retrouvent coincés à essayer de monter sur les trains. De quoi entraîner quelques minutes de retard au démarrage, minutes qui parfois se transforment en dizaines de minutes au terminus si le souci se répète régulièrement.

La SNCF teste donc l’impact d’un affichage des voies en gare 30 minutes avant le départ, au lieu de 20. pour les trains déjà à quai, les premiers ciblés par ce changement, ça implique que les voyageurs ont 10 minutes de plus pour s’installer. Au final ça devrait permettre d’éviter des départs en retard.

La SNCF est consciente de ce que cette amélioration peut apporter : « Un train qui part à l'heure est un train qui a plus de chances d'arriver à l'heure. Grâce à cette nouvelle organisation nous espérons que nous pourrons fermer les portes quelques secondes avant l'heure prévue et partir à ‘heure zéro' » estime le transporteur public.

Pour l’instant seuls les trains à fort taux d’occupation bénéficient de ce changement et ce sur les seules deux gares parisiennes suscitées. Mais si l’impact est positif et que la régularité est améliorée, il y a fort à parier que cette nouvelle pratique sera adaptée à toutes les gares où elle a un intérêt, essentiellement les « gares d’origine » comme les appelle la SNCF soit les gares où les trains débutent leur voyage et ne sont pas simplement de passage.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook