Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Samsung : des bénéfices en recul en raison des incertitudes économiques





Le 9 Janvier 2019, par François Lapierre

Samsung, le géant coréen des smartphones et des semi-conducteurs, a prévenu ce mardi 8 janvier d’un fort recul de sa rentabilité durant le dernier trimestre 2018. En cause : les incertitudes économiques, notamment en Chine.


Avec un bénéfice opérationnel qui va s’établir entre 10 700 et 10 900 milliards de wons (soit entre 8,3 et 8,5 milliards d’euros), Samsung accuse une baisse conséquente de 28% par rapport aux trois derniers mois de 2017. Ces bénéfices sont également loin des précédentes estimations des analystes, qui s’attendaient à 13 500 milliards de wons. Quant au chiffre d’affaires, il s’établit à 59 000 milliards de wons, environ 45,9 milliards d’euros. Là aussi, c’est un chiffre en recul de 10% d’une année sur l’autre.

La demande est « plus faible que prévu », admet le groupe d’électronique. La conjoncture est particulièrement difficile sur les composants, dont Samsung est un des principaux fournisseurs pour l’industrie. En ce qui concerne les smartphones, le constructeur ne trace pas de perspectives, en indiquant tout de même que les volumes sont demeurés stables. Samsung fait face à une très forte concurrence chinoise, notamment de Huawei, qui dévore les parts de marché partout dans le monde.

Cette prévision de résultats intervient quelques jours après l’avertissement lancé par Apple pour ce même quatrième trimestre 2018. Le créateur de l’iPhone est lui aussi pris dans la situation créée par les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine, qui provoquent une baisse de l’activité chinoise et un repli des consommateurs locaux vers des produits conçus et fabriqués en Chine. Les constructeurs étrangers en souffrent.



Tags : samsung

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »









Rss
Twitter
Facebook