Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Samsung : les Galaxy Note 4 aussi menacés d’explosion ?





Le 17 Août 2017, par

Le constructeur de smartphones sud-coréen Samsung a subi, en 2016, un véritable scandale : les Galaxy Note 7, le dernier smartphone de la gamme Note à l’époque, ont explosé dans les mains de plusieurs utilisateurs. Au final, après une enquête interne, un problème de conception dans la batterie aurait été à l’origine de cet échec. Sur le territoire américain ce sont désormais les Galaxy Note 4 qui font l’objet d’un rappel massif.


cc/pixabay
cc/pixabay
L’affaire n’est pas aussi problématique que celle des Galaxy Note 7 qui avaient été rappelés dans le monde entier dans ce qui a été le rappel le plus important de l’histoire de l’industrie des smartphones. Les Galaxy Note 4 sont surtout rappelés par précaution, selon les informations données par l’USPSC, le département américain de protection des consommateurs.

Une dizaine de milliers de smartphones modèle Galaxy Note 4 doivent être retournés et, plus particulièrement, ceux du programme de remplacement de l’opérateur AT&T et FedEx Supply Chain. Il y aurait un risque d’explosion des batteries du smartphone bien qu’aucun incident n’ait effectivement été signalé à ce jour.

Cette fois ce n’est pas la faute de Samsung qui a reconnu son erreur concernant le Samsung Galaxy Note 7. La batterie insérée dans les Galaxy Note 4 aurait été remplacée, lors des réparations, par des batteries contrefaites qui présentent des défauts de conception. Les anomalies de la batterie risquent de provoquer la surchauffe de cette dernière et, finalement, l’explosion du smartphone.

Le rappel ne concerne que le territoire américain et il ne semble pas qu’il y ait un risque pour que ce scandale dépasse l’Atlantique et concerne les clients européens ou français.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook