Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Tourisme : 460 milliards de pertes au premier semestre 2020





Le 16 Septembre 2020, par Paolo Garoscio

Confinement généralisé des populations, restrictions sanitaires, contrôles aux frontières, quarantaines imposées… le secteur du tourisme souffre fortement de la crise de la Covid-19, et continue de souffrir en cette fin d’année 2020. L’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) a tenté de chiffrer les dégâts : ils sont astronomiques… et devraient encore augmenter.


460 milliards de dollars de pertes pour le tourisme international

L’OMT, branche de l’ONU, a dévoilé le 15 septembre 2020 sa première estimation sur l’impact de la Covid-19 sur le secteur touristique mondial. Les pertes se chiffreraient à 460 milliards de dollars, à cause notamment du confinement des populations, des annulations massives de voyages et de la crainte de la Covid-19 qui a paralysé les touristes même après la fin des restrictions.

Pour le secteur touristique, c’est une véritable catastrophe qui, de plus, n’est pas terminée. De nombreux pays ont maintenu ou ont réinstauré des restrictions sur les voyages internationaux en provenance des pays les plus touchés par celle qui ressemble de plus en plus à une « deuxième vague » de contaminations. La saison estivale, par exemple, n’a pas pu être intégralement sauvée… et n’est pas comptabilisée dans cette première estimation de l’OMT. Tout comme ne l’est pas la saison hivernale qui approche et inquiète.

70% de touristes en moins en 2020 ?

Preuve que l’OMT estime que l’impact final de la crise sur le tourisme en 2020 sera supérieur à celui qu’elle a eu durant le premier semestre : la baisse du nombre de touristes. L’Organisation Mondiale du Tourisme l’estime à 65% durant le premier semestre 2020 mais juge qu’elle atteindra 70% sur l’année.

Quant à un retour à la normale, elle ne l’attend pas de sitôt : « le retour au niveau de 2019 en termes d'arrivées de touristes prendra entre 2 et 4 ans ». Le secteur risque donc de connaître une crise majeure durant plusieurs années.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"













Rss
Twitter
Facebook