Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Transavia : une grève peu suivie





Le 17 Août 2019, par François Lapierre

La CGT n’est pas parvenu à perturber massivement l’activité de Transavia. Les personnels de la compagnie aérienne sont invités à arrêter le travail depuis ce vendredi.


La compagnie aérienne à bas coûts d’Air France-KLM assurera 95% de ses vols ce dimanche. Ce samedi, Transavia a fait voler 97% de ses avions. L’entreprise prévient cependant que des perturbations de dernière minute ne sont pas à exclure : les clients sont donc invités à consulter leurs smartphones au cas où la compagnie alerterait de difficulté ou d’annulation par SMS. Le débrayage, qui concerne les hôtesses et les stewards de Transavia, a commencé ce vendredi avec un succès visiblement limité. La CGT, le syndicat majoritaire au sein de l’entreprise, est à l’origine du mouvement. La Confédération s’élève contre une gestion humaine et matérielle jugée « catastrophique » dans l’entreprise. Le syndicat exige le respect « strict » des accords collectifs touchant aux hôtesses et aux stewards et ce, « dans leur globalité ». La CGT réclame également un contrat unique pour tous les personnels navigant commerciaux au sein du groupe Air France. Une revendication qui sera difficile à mettre en œuvre, Transavia misant sur des coûts plus faibles pour rivaliser avec la concurrence low cost. Du côté de la direction, on botte en touche en faisant valoir que les négociations pour Transavia se déroulent au niveau du groupe « entre les pilotes et la direction du groupe Air France ».



Tags : Transavia

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook