Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Travailleurs détachés : la France pousse à une réforme





Le 7 Juillet 2016, par

La directive européenne de 1996 sur les travailleurs détachés, c'est le nouveau cheval de bataille de Manuel Valls et du gouvernement français, qui cherche à le modifier. La France peut compter sur des alliés importants, mais cette révision est en plein blocage.


L'Allemagne, l'Autriche, la Belgique et une poignée d'autres pays soutiennent la position française sur ce dossier délicat. Mais la révision de la directive se heurte au refus de 11 autres pays, dont 10 pays de l'est. Il faut dire qu'ils fournissent le gros des bataillons des travailleurs détachés, et ces derniers ont tout à perdre du projet poussé par la France.

La Commission européenne prévoit en effet d'aligner le régime des travailleurs détachés sur celui des travailleurs locaux. De fait, les entreprises n'auront plus d'intérêt à les embaucher, à part dans les secteurs où la main d'œuvre manque. La révision de la directive inclut aussi une limite de deux ans des missions des travailleurs détachés.

Pour faire passer ce projet, la France va donc devoir expliquer sa position aux pays réfractaires. Ce sera la mission de la ministre du Travail, Myriam El Khomri, qui va rencontrer ses homologues à Bratislava le 14 juillet, lors d'une réunion informelle. Un nouveau dossier chaud pour la ministre, après la loi Travail qui a finalement été adoptée dans la douleur. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : europe

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook