Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Travailleurs détachés : la France pousse à une réforme





Le 7 Juillet 2016, par Olivier Sancerre

La directive européenne de 1996 sur les travailleurs détachés, c'est le nouveau cheval de bataille de Manuel Valls et du gouvernement français, qui cherche à le modifier. La France peut compter sur des alliés importants, mais cette révision est en plein blocage.


L'Allemagne, l'Autriche, la Belgique et une poignée d'autres pays soutiennent la position française sur ce dossier délicat. Mais la révision de la directive se heurte au refus de 11 autres pays, dont 10 pays de l'est. Il faut dire qu'ils fournissent le gros des bataillons des travailleurs détachés, et ces derniers ont tout à perdre du projet poussé par la France.

La Commission européenne prévoit en effet d'aligner le régime des travailleurs détachés sur celui des travailleurs locaux. De fait, les entreprises n'auront plus d'intérêt à les embaucher, à part dans les secteurs où la main d'œuvre manque. La révision de la directive inclut aussi une limite de deux ans des missions des travailleurs détachés.

Pour faire passer ce projet, la France va donc devoir expliquer sa position aux pays réfractaires. Ce sera la mission de la ministre du Travail, Myriam El Khomri, qui va rencontrer ses homologues à Bratislava le 14 juillet, lors d'une réunion informelle. Un nouveau dossier chaud pour la ministre, après la loi Travail qui a finalement été adoptée dans la douleur. 



Tags : europe

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook