Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Uber se lance dans la vente de billets de train, de bus et bientôt d’avion





Le 5 Août 2022, par Paul Laurent

Uber, l’entreprise américaine de service, veut se diversifier en lançant une offre de voyage avec tous les moyens de transports possibles.


Un partenariat avec Omio

Uber est en phase de test au Royaume-Uni d’un système de réservation de trajet en prenant le bus et le train. En partenariat avec la start-up de voyage allemande Omio, cette expérience promet de proposer une application sur laquelle il sera possible de trouver « toutes vos options de voyage en un seul endroit ». Uber de son côté souhaite créer « une expérience de voyage porte-à-porte transparente à travers le Royaume-Uni ».

Son partenariat avec Omio lui permet d’avoir accès à plus de 1.000 fournisseurs de transports dans 37 pays différents. Parmi ces fournisseurs de transports on trouve des compagnies de transports ferroviaires, des compagnies d’autocars et bus, mais également des compagnies aériennes. Parmi les compagnies de transports couvertes par Omio, il y a notamment Air France, Delta, Eurolines, la SNCF, Ryanair, Greyhound, Renfe, ou encore easyJet, etc.

Une commission sur les réservations de voyages

Alors que certaines entreprises de voyage en partenariat avec Omio, notamment Kayak, n'ont pas de commission lors de la réservation de billets, pour Uber cela sera différent. En effet, comme Omio compte sur Uber pour son implantation sur le marché du transport britannique, elle laisse Uber avoir accès à l’API de billetterie de la Start-up. Si Omio percevra une commission pour chaque billet acheté via son application, Uber percevra une partie de ces commissions.

La fonctionnalité s’implante dans l’application Uber au fur et à mesure, mais pour le moment seulement au Royaume-Uni. À termes, Uber souhaite pouvoir implanter cette fonctionnalité partout dans le monde. Cela va pousser Uber sur la scène des applications de réservations de transports à travers le monde. Ainsi Uber deviendrait un concurrent à part entière des applications de réservation de transport, notamment SNCF Connect, ou Trainline.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook