Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Vers un redressement fiscal de près de 70 millions d’euros pour April





Le 24 Décembre 2018, par La Rédaction

Le cadeau de Noël est amer pour l’assureur April. L’entreprise a en effet annoncé ce lundi 24 décembre être dans la mire du fisc. Le redressement fiscal pourrait se monter à près de 70 millions d’euros.


Pour le moment, April n’a pas à signer de chèque à l’administration fiscale : il s’agit simplement de communiquer sur le fait que le fisc s’intéresse à l’activité de la société. Celle-ci n’en est encore qu’au stade du contentieux, et elle a à sa disposition plusieurs recours afin de faire valoir ses droits. Mais April se prépare à une longue bagarre juridique, avec en ligne de mire la possibilité d’un redressement fiscal de 69,8 millions d’euros. C’est quasiment le double des bénéfices enregistrés en 2017 (39,6 millions)…

Le cœur du problème réside au sein d’Axeria Re, la filiale de réassurance d’April basée à Malte. L’administration fiscale, qui s’intéresse aux exercices 2007 à 2015 de cette société, s’interroge sur la notion de « territorialité » de cette activité ainsi que sur sa direction effective. April assure qu’Axeria Re est sous la supervision des autorités maltaise des services financiers et que cette filiale se conforme aux règlements en vigueur dans l’Union européenne. Quant à la direction, elle est située à Malte, avec des dirigeants maltais. Axeria Re travaille majoritairement avec d’autres entreprises d’April.

Si le groupe conteste le redressement, il n’en a pas moins provisionné 15 millions d’euros dans ses comptes de l’exercice en cours. Les 69,8 millions ne sont pas exigibles à ce stade. April a été prévenu par le fisc vendredi dernier. L’assureur lyonnais assure également que cette annonce n’est « pas de nature à remettre en question les perspectives du groupe ».



Tags : fisc

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"













Rss
Twitter
Facebook