Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Boeing : les subventions américaines pour le 777X jugées illégales





Le 28 Novembre 2016, par Olivier Sancerre

Une partie des subventions américaines reçues par Boeing pour son futur 777X ont été jugées illégales par l’Organisation mondiale du commerce. Une excellente nouvelle pour l’Union européenne… une défaite pour les États-Unis.


En 2013, l’État de Washington décidait d’étendre les exemptions fiscales dont bénéficiait Boeing et ce, jusqu’en 2040, explique la Commission européenne dans le communiqué. Des subventions « massives additionnelles de 5,7 milliards de dollars données par l'Etat de Washington à Boeing » que l’OMC a jugées illégales, poursuit la commissaire européenne Cecilia Malmstroem.

Un panel d’experts du gendarme du commerce international, a tranché en faveur de l’Union européenne et d’Airbus ce lundi 28 novembre. Ces subventions, déguisées en « aides d’État », sont bien illégales et non conformes aux règles de l’OMC. Les États-Unis ont trois mois pour se conformer au jugement, mais il est probable que le pays fasse appel de la décision.

Boeing et Airbus se mènent une guerre sans merci à l’OMC depuis dix ans concernant justement les aides accordées par les États-Unis et l’Europe à leurs avionneurs respectifs. C’est un coup dur pour le 777X, futur long-courrier de Boeing, dont la production doit démarrer en 2017 avec de premières livraisons prévues pour 2020.



Tags : boing

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"













Rss
Twitter
Facebook