Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Carrefour prend le contrôle des 800 magasins Dia France





Le 24 Novembre 2014, par

Flash-back : en 2000, Dia France et Carrefour se rapprochaient, le second devenant actionnaire principal du premier. En 2011, Dia reprenait son indépendance. Trois ans plus tard, après un tour de piste en solitaire, Dia retourne dans le giron de Carrefour.


Même avec 800 magasins et 2,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires, Dia France n'aura pas tenu longtemps indépendant. Le hard-discounter retourne dans le groupe Carrefour après y avoir fait un premier passage de 2000 à 2011. L'Autorité de la Concurrence a validé le rachat de Dia France par Carrefour le 20 novembre, assortissant l'autorisation à une obligation de cession de 56 magasins.


Grâce à ce deal, Carrefour renforce sa position de leader en France, et pourra apporter un argument supplémentaire à ses acheteurs lors des négociations avec les fournisseurs. Carrefour est également numéro un en Europe, et numéro deux mondial.


Dia, numéro trois à l'international sur le segment du hard-discount (6500 points de vente), a souffert en France de la crise. Sa part de marché a reculé dans l'Hexagone, notamment en raison de la concurrence accrue de la grande distribution. 


Jean-Baptiste Giraud
Jean-Baptiste Giraud est journaliste économique, passé par Radio France, BFM, LCI, TF1 et... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook