Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Carrefour prend le contrôle des 800 magasins Dia France





Le 24 Novembre 2014, par

Flash-back : en 2000, Dia France et Carrefour se rapprochaient, le second devenant actionnaire principal du premier. En 2011, Dia reprenait son indépendance. Trois ans plus tard, après un tour de piste en solitaire, Dia retourne dans le giron de Carrefour.


Même avec 800 magasins et 2,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires, Dia France n'aura pas tenu longtemps indépendant. Le hard-discounter retourne dans le groupe Carrefour après y avoir fait un premier passage de 2000 à 2011. L'Autorité de la Concurrence a validé le rachat de Dia France par Carrefour le 20 novembre, assortissant l'autorisation à une obligation de cession de 56 magasins.


Grâce à ce deal, Carrefour renforce sa position de leader en France, et pourra apporter un argument supplémentaire à ses acheteurs lors des négociations avec les fournisseurs. Carrefour est également numéro un en Europe, et numéro deux mondial.


Dia, numéro trois à l'international sur le segment du hard-discount (6500 points de vente), a souffert en France de la crise. Sa part de marché a reculé dans l'Hexagone, notamment en raison de la concurrence accrue de la grande distribution. 


Jean-Baptiste Giraud
Jean-Baptiste Giraud est journaliste économique, passé par Radio France, BFM, LCI, TF1 et... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook