Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Compléments de salaire : 2 422 euros par salarié et par an en France





Le 31 Août 2017, par Anton Kunin

La proportion de salariés bénéficiant d’un dispositif de participation, d’intéressement ou d’épargne salariale continue de diminuer en France (0,9 point en moins en 2015, après 0,3 point en moins en 2014) et s’établit à 55 % en 2015, le montant moyen de ces versements par salarié s’élevant à 2 422 euros par an.


Compléments de salaire : les entreprises françaises ont distribué 16,9 milliards d’euros en 2015

8,6 millions de salariés français, soit 55 %, ont bénéficié d’un dispositif de participation, d’intéressement ou d’épargne salariale en 2015, révèle le Ministère du Travail. La grande majorité d’entre eux (7 millions) ont eu droit à un complément de rémunération (prime de participation ou d’intéressement, ou abondement de l’employeur sur un plan d’épargne entreprise ou un plan d’épargne retraite collectif).

Pour l’ensemble de ces dispositifs, près de 16,9 milliards d’euros ont été distribués en 2015 par les entreprises, dont 16,4 pour les seules entreprises de 10 salariés ou plus. 87,4 % des salariés bénéficiant de l’un de ces dispositifs travaillaient dans une entreprise de 50 salariés ou plus.

Le Perco connaît un bond de popularité ces dernières années

Depuis 2012, le plan d’épargne entreprise (PEE) est le dispositif le plus répandu avec 46,3 % des salariés couverts, le plan d’épargne retraite collectif (Perco) concernant 3,6 millions de salariés, soit 23 %. À noter que le Perco connaît une vraie percée, puisque le nombre de bénéficiaires a été multiplié par 4,4 entre 2006 et 2015. Ce bond de popularité s’explique principalement par l’obligation des entreprises disposant d’un PEE depuis au moins cinq ans à mettre en place un Perco ou un dispositif de retraite supplémentaire.

Les secteurs où la proportion de salariés bénéficiant d’un dispositif de participation, d’intéressement ou d’épargne salariale est la plus élevée sont la cokéfaction et le raffinage, la fabrication de matériels de transport et les activités financières et l’assurance.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"













Rss
Twitter
Facebook