Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Dacia : vers un modèle électrique low-cost ?





Le 17 Février 2020, par Paolo Garoscio

Alors que le constructeur Renault affiche des résultats en forte baisse pour l’année 2019 et que l’ombre d’une possible fermeture d’usines, y compris en France, inquiète salariés et syndicats, sa filiale low-cost, Dacia, préparerait son entrée sur le marché de l’électrique. Objectif : rendre cette nouvelle motorisation accessible au plus grand nombre.


Un modèle Dacia électrique au salon de Genève

Pixabay/iole00
Pixabay/iole00
Selon les premières informations fournies par Renault lors de la présentation de ses résultats 2019, le constructeur low-cost Dacia devrait présenter son premier modèle de voiture électrique en 2021. Elle ne sera donc pas présente au Salon de Genève 2020, sur lequel pèse d’ailleurs la menace du coronavirus qui a déjà causé l’annulation du Mobile World Congress 2020 de Barcelone.

Le modèle serait un tournant pour Dacia, qui se lancerait ainsi sur le segment très porteur de l’électrique, encore à ses balbutiements. Avec l’avantage pour la marque de la bonne image dont elle jouit auprès des Français, la Sandero ayant été le modèle le plus vendu dans l’Hexagone en 2019. Le succès de la marque est surtout dû à son prix, très attractif par rapport aux concurrentes de même catégorie.

Le low-cost bon marché ?

Naturellement, il ne faudra pas attendre de Dacia des records en termes de puissance ou, surtout, d’autonomie, le point noir des modèles électriques. D’ailleurs, selon les rumeurs, le modèle pourrait être tout simplement une adaptation au marché européen de la K-ZE que Renault a lancée en chine en partenariat avec le constructeur local Dongfeng.

Ce serait ainsi la confirmation des propos de l’ex-patron de Renault, Thierry Bolloré, qui avait en septembre 2019 estimé possible que la K-ZE arrive sur le marché européen. Cette dernière, un petit SUV, offre une autonomie de 271 kilomètres, bien en-dessous de ce que permet la technologie aujourd’hui. Mais elle aurait à son avantage le prix : aux alentours de 10.000 euros

 




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook