Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Disney rachète une plateforme de streaming





Le 3 Novembre 2023, par Aurélien Delacroix

Disney s’apprête à racheter la part restante de Hulu détenue par NBC Universal pour 8,6 milliards de dollars, confirmant ainsi sa position dominante dans l’univers concurrentiel du streaming. Cette acquisition va redessiner le paysage médiatique et renforcer l’offre groupée de Disney.


Disney, champion du streaming

Le groupe Disney a annoncé son intention de racheter un tiers des parts de Hulu détenues par NBC Universal, une filiale de Comcast, pour une somme totale de 8,6 milliards de dollars (8,1 milliards d’euros). Cette transaction permet à Disney de devenir le seul propriétaire de Hulu, une plateforme de streaming axée principalement sur les contenus destinés aux adultes. Cette acquisition s’inscrit dans la continuité de la stratégie de Disney en matière de streaming, le géant du divertissement cherchant à renforcer sa position sur ce marché ultra-concurrentiel.

Hulu, valorisé à 27,5 milliards de dollars suite à cette opération, était déjà en partie contrôlé par Disney depuis l’achat des actifs majeurs de la 20st Century Fox en 2019. Disney avait ainsi obtenu deux tiers de Hulu et la possibilité d’en acquérir la totalité à partir de 2024. Avec cette nouvelle transaction, Disney anticipe et consolide sa mainmise sur Hulu, renforçant son offre groupée qui comprend également Disney+ et ESPN+.

Grèves dans l'industrie du divertissement

Cette acquisition intervient dans un contexte particulier pour Disney et le secteur du streaming en général. Les résultats trimestriels de Disney sont attendus avec impatience, notamment après que Disney+ a connu une perte d’abonnés pendant trois trimestres consécutifs. Par ailleurs, la société fait face à la concurrence féroce de Netflix, qui compte plus de 247 millions d’abonnés dans le monde.

Disney compte remonter la pente en resserrant les règles autour du partage des mots de passe entre utilisateurs, une stratégie qui a porté ses fruits pour Netflix. Toutefois, l’entreprise doit également faire face à des défis en termes de rentabilité. Son activité de streaming demeure déficitaire, bien que les pertes opérationnelles aient été réduites au deuxième trimestre 2023. Enfin, l’industrie du divertissement, et donc Disney et Hulu, ont été impactées par une grève historique des scénaristes et des acteurs durant l’été, causant d’importants retards dans de nombreuses productions hollywoodiennes. L’écriture des programmes a repris, mais les acteurs ne sont pas encore de retour sur les plateaux.



Tags : Disney

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook