Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Donald Trump veut vendre des armes à l’Arabie saoudite





Le 6 Mai 2017, par

C’est une des premières visites à l’étranger de Donald Trump. Pour l’occasion, le nouveau locataire de la Maison Blanche va voyager en Arabie saoudite, avec à la clé des contrats d’armement très importants.


Les négociations qui se déroulent avant la visite du président américain en Arabie saoudite portent sur des contrats d’armement de plusieurs dizaines de milliards de dollars. Autant dire que l’enjeu est capital pour l’administration Trump et qu’il lui faut conclure ces ventes, en particulier dans le cadre de la relance de l’emploi dans le secteur manufacturier aux États-Unis.

Dans ces contrats, on trouve par exemple quatre frégates Littoral Combat Ship pour une valeur de 11,5 milliards de dollars, un dossier toujours en discussions depuis 2015. Il y a également un système de défense antimissile THAAD (Lockheed Martin) qui coûte environ un milliard. Des véhicules de combat, des canons automoteur et d’autres équipements militaires (dont des munitions) sont aussi au rendez-vous. Pour les navires, il faudra une lettre d’entente entre les deux pays.

Il faut savoir aussi que le Congrès américain a son mot à dire dans ces ventes d’armes, une clause en particulier devant être respectée : Israël doit conserver une « supériorité militaire » sur ses voisins. Une réunion du groupe de travail en charge des négociations a eu lieu à la Maison Blanche en début de semaine pour préparer le voyage que Donald Trump espère fructueux.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : donald trump


1.Posté par mehdi mountather le 19/05/2017 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Donald Trump gendarme de satan comme pharaon et les ennemis des prophètes si Donald Trump ne converti pas a l'islam aujourd'hui sa fin comme la fin de pharaon et les ennemis des prophètes par un cataclysme ou crash d'avion arrêt cardiaque l'islam religion d'ALLAH pour l'humanité ai compris Donald Trump les dictateurs arabes les voleurs de l'argent de pétrole des pauvres d'Afrique et du monde entier pire que pharaon et leurs père Aboujahl.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"
















Rss
Twitter
Facebook