Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Eric Vallée, SET Environnement : "la France est en pointe dans le combat contre l'amiante"





Le 28 Juillet 2014, par La Rédaction


Que représente le marché du désamiantage aujourd’hui en France ?

C’est un marché très difficile à quantifier car il n’existe que peu de données, que ce soit en valeur ou en volume. Mais compte tenu de l’obligation de certification pour exercer, quel que soit le type de matériaux retirés, nous savons par contre que ce marché se partage entre 500 ou 600 entreprises certifiées. Cette certification est une indispensable forme de sélection à l’entrée, qui évite que certains acteurs peu scrupuleux ne puissent proposer leurs services.
 
Lorsque de l’amiante est détectée dans un bâtiment, nous intervenons généralement en prévention des risques, pour le compte de gestionnaires de bâtiment qui souhaitent mettre un terme à l’exposition des occupants. La réglementation nous oblige également à intervenir avant tous travaux de démolition partielle ou totale, qu’il s’agisse respectivement de rénovations ou de destruction. Or, les bâtiments construits durant les Trente Glorieuses, qui ont massivement fait appel à l’amiante, n’ont pour la plupart pas achevé leur cycle de vie. Lorsque ces bâtiments commenceront à être démolis en masse, le marché du désamiantage prendra certainement une autre dimension ; sachant que restent majoritairement les chantiers les plus techniques et les plus complexes !

La règlementation en France est-elle adaptée ?

L’interdiction totale de 1997 peut être vue comme le résultat d’un effet de balancier : alors que la France n’avait que très partiellement règlementé la question jusque 1997, nous sommes passés à une réglementation très forte et très stricte. Et la réglementation me paraît aujourd’hui à la hauteur de l’enjeu de santé publique qui en découle.
 
Depuis 20 ans, la réglementation s’est précisée et s’est adaptée, même si elle reste complexe à mettre en œuvre. Au cours de cette période, nous avons aussi eu à cœur de bien marquer la différence entre les métiers du bâtiment, relevant encore pour certains de l’artisanat, et les métiers du désamiantage, fondés sur des normes, des techniques et des matériels nettement plus pointus.

Pourquoi des pays comme la Chine ou la Russie continuent-ils à utiliser massivement l’amiante ?

Cela pose la question de l’équilibre des normes environnementales et sanitaires entre pays différents, à l’heure de la mondialisation. Les pays cités sont vraisemblablement des pays en retard sur la prise en compte des enjeux environnementaux et de santé publique. Il est clair que les considérations économiques l’emportent par endroit.

Après avoir été salarié de l’entreprise, vous en êtes aujourd’hui le président. Qu’est-ce qui vous a décidé à vous investir autant, dans tous les sens du terme, dans la dépollution ?

Je suis convaincu de l’utilité du métier que nous exerçons : nous réparons un passif environnemental, à l’échelle de la société, après qu’elle ait toléré l’usage de ce produit pendant des décennies. Nous voyons dans le désamiantage un réel progrès sociétal et un investissement pour l’avenir, sachant que le France est en pointe dans le combat contre l’amiante.
 
Sur un plan plus personnel, mon engagement est aussi le fruit d’une rencontre avec une figure d’entrepreneur, Roland Sonnet. Sa vision éthique et sociale du monde du travail m’a beaucoup inspiré. Ma présence au sein de l’entreprise a constitué un véritable parcours de vie, avec une véritable équipe, dont certains membres sont toujours mes collaborateurs, voire mes coactionnaires. L’utilité de ce projet entrepreneurial est ce qui continue de nous motiver tous, au quotidien, à exiger toujours plus de nous-mêmes.

1 2





Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook