Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Immobilier : des maisons toujours plus chères





Le 7 Septembre 2022, par La rédaction

Malgré un resserrement des conditions de crédit, les prix des biens immobiliers continuent d'augmenter, ont constaté les notaires de France. Toutefois, la progression est moins importante au deuxième trimestre.


Recherche maison désespérément

Les propriétaires de maisons qui cherchent à vendre ont bien vu que le marché les favorisait depuis de nombreux mois, d'où une nouvelle hausse significative des prix pratiqués sur le marché immobilier. Au deuxième trimestre, les maisons ont augmenté de 8,4% par rapport à l'an dernier sur la même période. Les appartements sont moins demandés, mais la hausse des prix reste tout de même importante à 4,5%. Dans un contexte de resserrement des conditions de crédit, ce ne sont pas de très bonnes nouvelles pour les prétendants à l'achat immobilier !

Globalement, au printemps, les prix de l'immobilier ont progressé de 1,4%, d'après le bilan des notaires. C'est certes une hausse, mais moins marquée que durant les deux trimestres précédents (l'augmentation s'établissait alors à 1,7%). Peu importe son lieu de prédilection, Ile-de-France ou province, les prix augmentent : +2,2% sur les logements anciens en Ile-de-France, +5,4% pour les maisons, +0,7% pour les appartements.

Moins de transactions

Les prix grimpent, mais moins fort qu'au premier trimestre (+2,5% pour le logement ancien, +5,9% pour les maisons, +0,9% pour les appartements). En fait, la hausse constatée pour les maisons s'observe depuis la fin de l'année 2020 alors que beaucoup de Franciliens cherchent des espaces plus grands. En dehors de l'Ile-de-France, les prix ont progressé de 8,6% pour les logements anciens, +9% pour les maisons et +7,6% pour les appartements.

Fin juin, les notaires enregistraient un volume de 1.157.000 transactions durant les douze derniers mois, un chiffre en léger recul par rapport à fin mars (1.176.000 transactions). Il faudra voir si le relèvement programmé des taux que la Banque centrale européenne devrait annoncer ce jeudi aura un impact sur les prix de l'immobilier dans les prochains mois.



Tags : immobilier

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook