Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L’OPEP+ trouve un accord, le pétrole sous les 70 dollars





Le 19 Juillet 2021, par Paolo Garoscio

La deuxième fois aura été la bonne : après l’échec retentissant de la réunion des pays membres de l’OPEP+, l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole et leurs alliés, début juillet 2021, une deuxième réunion a eu lieu les 17 et 18 juillet 2021. Et cette fois, un accord a été trouvé, non sans que les Émirats Arabes Unis aient eu gain de cause.


La production de pétrole revue à la hausse

pixabay.eyeonicimages
pixabay.eyeonicimages
Début juillet 2021, c’était un détail non sans importance qui avait fait capoter les discussions entre les pays de l’OPEP+ : les Émirats Arabes Unis refusaient que soit prise comme production de référence celle proposée, à savoir celle de 2018 et qui ne correspondait pas à la production réelle du pays qui a évolué depuis. Pour les EAU, la proposition d’accord telle que proposée début juillet 2021 n’était donc pas avantageuse, et ils l’avaient refusée catégoriquement au point que l’OPEP+ avait dû tout simplement annuler la réunion.

Mais lors des discussions du week-end du 17 juillet 2021, un accord a été trouvé. Les EAU, le Koweït, l’Arabie Saoudite, l’Irak ainsi que la Russie verront leur niveau de production de référence être relevé. Et ce sera cette nouvelle donnée qui sera utilisée dans le calcul de la production à venir, cette dernière devant désormais augmenter. L’OPEP+ veut, lentement, atteindre de nouveau les niveaux de production pré-pandémiques.

La production augmente, le pétrole chute en Bourse

L’accord prévoit une augmentation de 400.000 barils de pétrole par jour la production mondiale, et ce chaque mois dès le mois d’août 2021. Une bonne nouvelle pour l’industrie mais aussi pour les automobilistes : l’évolution du prix du pétrole en Bourse influence directement les prix à la pompe, ainsi que les prix du gaz naturel.

En Bourse, d’ailleurs, l’effet de l’accord s’est directement fait sentir : le Brent a chuté de 2,60% lundi 19 juillet 2021 tombant à un peu plus de 71,60 dollars le baril, tandis que le WTI a chuté sous les 70 dollars après une baisse de près de 2,80%




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook