Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le Livret A récolte toujours beaucoup d'argent





Le 21 Août 2018, par

Le Livret A demeure toujours le placement préféré des épargnants français, malgré un taux de 0,75% qui se place… sous l'inflation : les prix ont en effet progressé de 2,3% sur un an.


Malgré son rendement désormais négatif, le Livret A continue d'attirer l'argent des Français. En juillet, les placements se sont montés à 880 millions d'euros (plus de 10 milliards depuis le début de l'année). L'encours du véhicule d'épargne s'établissait fin juillet à 281,7 milliards d'euros. Une performance sans commune mesure avec l'intérêt tout relatif du rendement du Livret A, qui va plafonner à 0,75% jusqu'en 2020 ainsi que l'a décidé le gouvernement. Sans oublier l'inflation qui est bien supérieure.

Les épargnants français continuent donc de faire confiance au Livret A et à son cousin, le livret de développement durable. Ce placement conserve encore aujourd'hui de solides atouts pour attirer l'épargne : une grande liquidité qui permet de retirer facilement de l'argent, une fiscalité qui demeure avantageuse et une absence de risques. Des arguments qui permettent au Livret A de tenir tête aux autres placements moins souples et plus risqués.

C'est d'autant plus vrai que les véhicules d'épargne qui rapportent plus sont aussi ceux qui demandent une certaine solidité financière et… des nerfs d'acier. Car investir sur les marchés boursiers, puisque c'est de cela dont on parle, n'est pas un fleuve tranquille ! Le gouvernement, au travers de la loi Pacte, souhaite réorienter l'épargne des Français vers les entreprises et leur financement. Le moment est effectivement bien choisi alors que le Livret A n'évoluera pas dans les deux prochaines années.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : livret a

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook