Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le jambon-beurre détrôné par le burger en France





Le 20 Mars 2018, par Olivier Sancerre

Il existe un indicateur qui, en France, permet de mesurer de manière assez fiable les disparités entre régions : l'indice jambon-beurre. Le sandwich est l'outil parfait de mesure du pouvoir d'achat des consommateurs, même s'il a été dépassé par le burger en 2017.


Présent partout sur le territoire, simple, ancré dans les habitudes françaises et accessible à tous : le sandwich jambon-beurre est un produit idéal qui permet de mesurer les différences en termes de pouvoir d'achat. À l'occasion du salon Sandwich & Snack Show qui se tient à Paris, le cabinet Gira Conseil calcule chaque année le prix moyen du sandwich qui, l'an dernier, était quasiment stable à 2,94 € en moyenne (+0,38%). Un tarif qui n'a guère évolué depuis 2016, malgré l'inflation (celle-ci a il est vrai été modeste d'une année sur l'autre). Néanmoins, d'une ville à l'autre, les disparités de prix peuvent être importantes.

Ainsi, le jambon-beurre a coûté l'an dernier 2,48 € à Tulle, 2,56 € à Marseille ou encore 2,57 €à Nevers, Lille, ou encore Epinal. Les villes les plus chères sont Metz et Bourg-en-Bresse où le prix du sandwich est en moyenne de 3,28 €, à Lyon et Bordeaux (3,34 €), et à Paris où le jambon-beurre coûte en moyenne 4 €. Des différences de prix qui épousent le revenu moyen par foyer fiscal, ce qui explique entre autres la hausse vertigineuse des prix à Paris : +15% à Paris sur une année ! Les tarifs sont plus ou moins élevés en fonction aussi du lieu où on achète le sandwich : en boulangerie, le produit à est 3,30 € en moyenne, soit une hausse de 5,9% sur un an. Dans les hypers en revanche, le prix a flanché de 9% à 2,15 €.

Le jambon-beurre a été détrôné l'an dernier par son rival le plus redoutable, le burger. 1,46 milliard d'unités ont été engloutis par les Français en 2017, un chiffre en hausse de 9% selon le cabinet qui parle même d'« hystérie » alors que les deux produits étaient encore au coude-à-coude en 2016. Du côté du jambon-beurre, on en a vendu l'an dernier 1,21 milliard d'unités. Il représente 50,8% des sandwichs vendus, une part en baisse de près de 15% en dix ans.



Tags : alimentation

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook