Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le marché végétarien et végan en hausse de 24% en 2018





Le 12 Janvier 2019, par Paul Malo

Les ventes de produits végétariens et végans ont généré l'an dernier un chiffre d'affaires en hausse de 24%, à 380 millions d'euros.


Un marché de 600 millions d’ici trois ans

Les grandes et moyennes surfaces (GMS) françaises se laissent séduire par la vente de produits végétariens et végans, selon la dernière étude de l'institut d'études Xerfi. Le montant des ventes de ces produit devient en effet comparable à celui du sans gluten, bien qu’il reste encore dix fois inférieur aux ventes de produits bio. Toutefois, pour la période 2019-2021, l’institut anticipe une progression annuelle moyenne de 17% du marché de l'alimentation végétarienne et végane GMS. Il  dépasserait donc le cap les 600 millions d'euros d'ici trois ans.

"La multiplication des scandales alimentaires, la remise en cause des bienfaits supposés du lait et de la viande ou encore la sensibilité accrue au bien-être animal ont de fait poussé les Français à se détourner des produits carnés au profit des protéines végétales", explique Xerfi dans un communiqué. Si le "tout végétal" se heurte encore à des "barrières culturelles de taille", le "flexitarisme", le fait de consommer moins de viande et plus de produits végétaux, sera l'une des principales causes du boom du marché végétarien et végan. En effet, selon Xerfi, les végétariens et les végans (ou végétaliens) ne représentent encore qu'environ 2% de la population française (quelque 1,3 million de personnes) et 0,5% (ou environ 340.000 personnes). Les flexitariens, eux, représentent un tiers de la population, soit près de 23 millions de personnes.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook