Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le taux d'imposition français parmi les plus élevés dans l'OCDE





Le 29 Avril 2018, par

Les salariés français sont parmi ceux les plus imposés dans l'OCDE, selon une étude de l'Organisation de coopération et de développement économique. Mais d'autres pays pratiquent des impositions bien plus élevées…


En France, le taux d'imposition sur les salaires relevé par l'OCDE en 2017 a été de 29,2%. La moyenne des 35 pays de l'organisation est de 25,5%, avec de grandes disparités d'un État à un autre. L'Hexagone est effectivement dans le haut du panier en ce qui concerne le taux d'imposition sur les salaires, mais ce n'est pas le pays où il est le plus élevé ; en Allemagne, au Danemark et en Belgique, ce taux atteint ou dépasse les 35%. On est très au-dessus de pays comme le Mexique ou la Corée du Sud avec des taux qui tournent autour de 15%. Et que dire du Chili avec ses 7%…

Pour calculer le taux d'imposition en vigueur dans chaque pays et ainsi faciliter les comparaisons internationales, l'OCDE prend en compte la somme de l'impôt sur le revenu et des cotisations sociales, à laquelle sont déduits les prestations sociales perçues. Le résultat s'entend pour une personne célibataire, sans enfant. Si l'on ajoute au tout les cotisations versées par les employeurs, le taux passe à 47,6% en France ; même à ce niveau, l'Hexagone se place toujours derrière la Belgique avec 53,7%, et l'Allemagne (49,7%).

La pression fiscale est donc importante en France, même si comme on l'a vu, elle est plus importante chez nos voisins. À l'heure où certains entonnent de nouveau le refrain de la pression fiscale en hausse, l'OCDE relativise en évoquant une baisse légère de cette pression. Le gouvernement a d'ailleurs l'intention de la réduire encore, par exemple en supprimant progressivement les cotisations maladie et chômage, en contrepartie d'une hausse de la CSG.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : impôts

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

















Rss
Twitter
Facebook