Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les abonnés ont boudé Canal+ l'an dernier





Le 26 Février 2017, par Olivier Sancerre

Les abonnés ont boudé Canal+ en 2016, plombant ainsi les comptes de Vivendi — le groupe audiovisuel représente en effet la moitié du chiffre d'affaires de la holding de Vincent Bolloré. L'entreprise a réagi en fin d'année dernière pour relancer le recrutement, un mouvement trop tardif pour apparaitre dans les comptes de 2016.


De fait, les chaînes du groupe Canal+ ont enregistré une véritable saignée des abonnés. Canal+ France a perdu 492 000 abonnés l'an dernier, du jamais vu pour un groupe qui compte désormais 5,25 millions d'abonnés. À 5,25 milliards d'euros, l'entreprise audiovisuelle enregistre une baisse du chiffre d'affaires de 4,7%. Le résultat opérationnel, de 240 millions d'euros, est divisé par deux (il était de 454 millions l'année précédente).

Le groupe a joué de malchance puisque l'un des blockbusters de l'année, Bridget Jones Baby, n'a pas connu le succès escompté au box-office dans les pays anglo-saxons. Mais la principale déconvenue reste le niveau des abonnements, « principalement la baisse du parc d'abonnés individuels en France métropolitaine (hors partenariats avec des opérateurs télécoms) et par les investissements dans les programmes », détaille-t-on chez Vivendi.

De fait, les chaînes du groupe Canal+ ont perdu 399 millions d'euros en 2016, contre 264 millions en 2015. Le chiffre d'affaires accusait une baisse de 7,6% au dernier trimestre, un signe peu encourageant alors que les précédents trimestres montraient aussi des reculs inquiétants. Vivendi annonce pourtant de meilleurs lendemains grâce à la réorganisation du modèle économique de Canal+ lancée en fin d'année dernière, et aux partenariats avec les opérateurs téléphoniques.



Tags : canal+

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"













Rss
Twitter
Facebook