Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les défaillances d'entreprises en France atteignent des sommets inquiétants





Le 18 Août 2023, par Paolo Garoscio

La crise économique post-pandémie de Covid-19 et post guerre en Ukraine frappe durement la France. Les chiffres récents révèlent une explosion des défaillances d'entreprises, flirtant dangereusement avec les niveaux pré-Covid. Un véritable problème alors que le gouvernement vise le plein emploi.


Défaillances d’entreprises : des chiffres qui sonnent l'alarme

Selon les données de la Banque de France publiées le 17 août 2023, la situation est alarmante. Près de 50.000 entreprises ont succombé en l'espace d'une année (12 derniers mois glissants à fin juillet 2023), se rapprochant dangereusement des 51.145 défaillances de 2019. Ces chiffres ne sont pas juste des statistiques, ils représentent des emplois perdus et une économie en péril.

Les micro-entreprises, bien que montrant une certaine résistance avec moins de 46.000 défaillances, ne sont pas à l'abri. Mais le constat est encore plus sombre pour les très petites entreprises et les PME. Les très petites entreprises (TPE) de moins de 10 salariés ont vu 2.443 défaillances au cours des 12 derniers mois, contre 1.527 en 2019. Les entreprises comptant entre 10 et 49 salariés ont enregistré 1.147 défaillances, contre 651 avant la crise.

Des secteurs en état d'urgence

L'hébergement et la restauration, qui ont fortement été aidés lors de la crise sanitaire, sont désormais en chute libre. Avec une augmentation vertigineuse des défaillances de près de 70% en un an, le secteur est en crise profonde. De nombreuses entreprises de restauration, qui s'étaient adaptées à la pandémie en proposant des services de vente à emporter, sont maintenant au bord du gouffre.

L'industrie, pilier de l'économie française, n'est pas épargnée. Malgré les promesses de relance, les défaillances ont bondi de plus de 50% en un an. C'est un coup dur pour un secteur déjà fragilisé.

Finalement, la situation est complexe et inquiétante. Le gouvernement, pour réussir à atteindre son objectif du plein emploi dans l’Hexagone, devra avant tout trouver des solutions pour les entreprises en difficulté. Autrement, le chômage, plutôt que reculer, pourrait bien augmenter en France.





1.Posté par JEAN-PHILIPPE le 21/08/2023 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'accompagne les entreprises en difficultés en Martinique et je confirme la tendance

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook