Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les routes nationales bientôt privatisées ?





Le 23 Juin 2019, par François Lapierre

Un amendement à la loi Mobilité pourrait permettre de privatiser des tronçons de routes nationales, dont l’entretien est de moins en moins assuré par l’État.


L’amendement, déposé par des députés de la majorité et adopté par l’Assemblée nationale, vise à attribuer à des sociétés d’autoroute, via une « délégation de service public », l’accès aux autoroutes ou aux itinéraires qui la prolongent. Les concessionnaires pourraient ainsi prendre à leur charge les tronçons de routes nationales adossés aux autoroutes. Les sociétés accepteraient de se charger du fardeau, en échange d’une prolongation de la durée de leurs concessions. Elles pourront aussi mettre en avant le fait que cela coûtera moins cher aux contribuables français…

 

Mais beaucoup craignent que donner la concession des routes nationales attenantes aux autoroutes permettra aux concessionnaires d’augmenter les prix des péages. En bout de course, ce sont les usagers qui paieront l’entretien du réseau national. Pour d’autres, cet amendement ne serait qu’un premier pas vers la privatisation complète des routes nationales… L’État, dont les caisses sont de plus en plus vides, n’a plus nécessairement les moyens d’entretenir le réseau.

 

L’ASFA, l’Association des sociétés françaises d’autoroutes, relevait dans une note reprise par France Culture que le transfert de tout ou partie du réseau national serait de nature à « provoquer un choc budgétaire, soulageant le budget de l’État et pérennisant les capacités d’entretiens du réseau »…





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook