Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Lunettes, audioprothèse, dentaire : le zéro reste à charge annoncé par Emmanuel Macron





Le 13 Juin 2018, par

C'est à Montpellier, au congrès de la Mutualité française, qu'Emmanuel Macron a fait ses annonces concernant la politique sociale qu'il entendait mener pendant ce début de quinquennat. Un discours volontiers qualifié de "stratégique" durant lequel le président de la République a confirmé ses promesses de campagne.


Le discours donné par Emmanuel Macron durant ce congrès devait permettre au chef de l'État de redresser un peu plus à gauche la barre d'une politique qui, jugent les observateurs, penche plutôt à droite depuis le début du quinquennat. "Nous consacrons une part toujours plus grande à la protection sociale", a indiqué le locataire de l'Élysée, sans se "soucier des droits réels" alors que les "droits formels" étaient "maintenus". Pour Emmanuel Macron, "la solution n'est pas de dépenser toujours plus d'argent". 

Les grandes lignes étant tracées, le chef de l'État est entré dans le vif du sujet en confirmant une de ses promesses de candidat concernant le reste à charge zéro dans l'optique, le dentaire et l'audioprothèse, qualifié de "conquête sociale sans précédent et c'est un investissement que j'assume" car "beaucoup de nos concitoyens n'ont pas les moyens de sourire, de manger, d'entendre, d'apprendre à lire". Le nombre d'audioprothésistes va d'ailleurs augmenter, tout comme sera étendue la profession d'assistant dentaire.

L'allocation solidarité aux personnes âgées sera rehaussée à hauteur de 30 euros au 1er janvier 2019, promet-il également. Cela avait déjà été le cas au 1er avril, à 833,20 euros pour une personne seule (1 293,54 euros pour un couple). Emmanuel Macron annonce également une loi sur les retraites au début de l'année prochaine : "un euro cotisé donne le même montant de droit", indique-t-il. "Je veux que nous puissions maintenir notre système de retraites par répartition et la solidarité entre générations", a-t-il aussi assuré.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook