Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Paris : 2,1 millions d’euros d’amendes pour les locations touristiques illégales





Le 10 Janvier 2019, par La Rédaction

Depuis plusieurs années, la ville de Paris fait la chasse aux propriétaires indélicats de logements qui proposent indûment leurs biens sur les plateformes de location touristique. Cela a payé l’an dernier.


En 2018, les amendes pour location illégale ont augmenté de 61% par rapport à l’année précédente, se réjouit Ian Brossat, l’adjoint à la maire de Paris chargé du logement dans la capitale. Il indique dans Le Parisien que 2,1 millions d’euros ont été collectés par les tribunaux l’an dernier, contre 1,3 million en 2017. 118 condamnations pour location illégale de meublés touristiques ont été prononcées (contre 76 l’année précédente), pour 156 appartements ayant fait l’objet d’une procédure.

Parmi les propriétaires sanctionnés, citons cette société qui détient six logements dans le Ve arrondissement : une amende de 10 000 euros par appartement, le maximum prévu par la loi, a été prononcée contre le bailleur. En cas d’omission ou d’inexactitude, le propriétaire risque 150 euros, à concurrence de 12 500 euros par déclaration. La limite fixée par la loi est de 120 jours de location par an ; il importe également que le logement ait un numéro d’enregistrement auprès de la mairie.

Depuis le début de l’année, les plateformes de location peuvent également être sanctionnées si elles ne suppriment pas les annonces illégales, ou si elles ne décomptent pas les nuitées pour chaque appartement. La pénalité peut atteindre 50 000 euros par logement. La ville de Paris offre à Airbnb un de ses plus importants contingents d’appartements : 65 000 logements proposés à la location.



Tags : airbnb

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook