Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Privatisation de la FDJ : la part réservée aux particuliers bientôt complètement souscrite





Le 13 Novembre 2019, par

Les particuliers ont encore une semaine pour acheter des actions FDJ.


Objectif presque atteint

80% des parts réservées aux particuliers ont trouvé preneur dans le rachat des actions de la Française des Jeux dans le cadre de sa privatisation, a dévoilé Les Échos. La part réservée aux investisseurs institutionnels est entièrement souscrite depuis le 7 novembre.

D’après les chiffres communiqués par l’Agence des participations de l’État (APE), la demande des particuliers a atteint 500 millions d’euros en début de semaine. Un chiffre satisfaisant qui s’approche de l’objectif fixé, soit 600 millions d’euros. Les particuliers ont encore jusqu’au mardi 19 novembre pour investir dans la privatisation de la FDJ.

2 milliards de recettes estimés

 « Tous les particuliers qui souhaitent obtenir des actions de la FDJ seront servis », assure l’APE. Le gouvernement prévoit d’offrir une action pour dix achetées, à conditions qu’elles soient conservées au moins dix-huit mois. Une décote de 2% sur le prix de l’action sera accordée aux petits joueurs.

Le prix de définitif de l’action FDJ sera fixé le 20 novembre. Il devrait se situer « entre 16,50 et 19,90 euros », a annoncé Bruno Le Maire, le 7 novembre dernier. L’État souhaite vendre 20% de ses parts auprès du grand public, 5% aux salariés et de réserver le solde aux investisseurs institutionnels. La recette devrait être à hauteur de 2 milliards d’euros, contre 1 milliard d’euros de recettes prévues au début de l’opération.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook