Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Taxe sur les transactions : une véritable manne





Le 24 Octobre 2014, par

L’Etat français, toujours prompt à dégainer une nouvelle taxe afin de renflouer des caisses perpétuellement vides, devrait s’intéresser à cette étude du cabinet SIA Partners pour le magazine Challenges.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
On y apprend en effet que l’instauration d’une taxe sur les transactions financières pourrait rapporter rien moins que 24,4 milliards d’euros par an (c’est plus que les 21 milliards d’économies ponctionnées par le gouvernement en 2015…)

Cette taxe financière, au plus bas de sa fourchette, pourrait se « contenter » de générer 15 milliards d’euros. De quoi rendre le sourire à Manuel Valls et Emmanuel Macron… Le cabinet SIA a estimé que l’instauration d’une telle taxe aurait des conséquences certaines sur les transactions financières : baisse de 15% des échanges d’obligations et d’actions, 75% sur les dérivés. Mais quand bien même la baisse du volume des échanges : l’argent frais est bel et bien là, même en cas de transactions divisées par deux — la taxe continuerait de rapporter près de 10 milliards…

L’entrée en vigueur de la taxe sur les transactions, normalement prévue pour 2014 au sein de 11 pays européens, a été repoussée à 2016 sous le poids des lobbys. Celle-ci doit frapper de 0,1% les actions et obligations, et de 0,01% les produits dérivés. Elle doit rapporter entre 30 à 35 milliards d’euros, d’après les calculs de Bruxelles.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : taxe, transaction

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook