Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Véhicules électriques : l’État va injecter de l’argent pour les batteries





Le 14 Février 2019, par La Rédaction

L’État va investir dans le développement de batteries pour les véhicules électriques. L’ambition est de rivaliser avec les constructeurs asiatiques, en particulier chinois et coréens qui ont pris une longueur d’avance.


Le nerf de la guerre, dans une voiture électrique, c’est sa batterie. Un composant indispensable bien évidemment, et que les industriels doivent continuer à améliorer afin de le rendre plus performant afin d’augmenter la portée des véhicules. Les constructeurs asiatiques sont en pointe dans ce domaine, ils peuvent mobiliser des capacités de recherche, développement et de production qui leur permettent de dominer le marché mondial. Emmanuel Macron entend ne pas laisser toute la place à la Chine et à la Corée du Sud : l’Élysée a annoncé ce mercredi un plan de financement de projets à hauteur de 700 millions d’euros.

Cette somme, qui sera déboursée sur cinq ans, sera versée sous forme d’avances remboursables, mais aussi pour alimenter les fonds propres d’une entreprise innovante, ou encore comme subventions. Les subsides de l’État n’y suffiront pas, c’est pourquoi les collectivités locales pourront offrir un soutien financier. L’ambition ici, c’est de motiver la création de lignes de production en France ; mais à terme, il s’agit de mettre sur pied une véritable filière européenne des batteries. L’Allemagne est d’ailleurs sur le pont ; les deux partenaires vont pouvoir soutenir, sur fonds publics, la création de cette filière. Berlin va mettre un milliard d’euros sur la table à cet effet.

Les constructeurs automobiles pourraient être intéressés pour intégrer cette initiative. Emmanuel Macron ne souhaite cependant pas s’arrêter là : le président de la République veut également initier une réflexion sur l’automobile autonome, en prônant un rapprochement entre industriels, constructeurs et entreprises de nouvelles technologies. Dans ce domaine aussi, les appétits s’aiguisent au fur et à mesure que les expérimentations se multiplient, avec des résultats de plus en plus probants.



Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook