Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Vers une pénurie de rosé cet été ?





Le 19 Mai 2018, par

Alerte sur le rosé ! Le vin, plébiscité par les Français en particulier pendant l'été, a connu une petite récolte cette année : 24 millions d'hectolitres ont été produits, ce qui risque d'être insuffisant pour épancher la soif des consommateurs.


Les Echos rappellent que la consommation mondiale de vin rosé a augmenté de 31% ces quinze dernières années, tandis que le nombre de pays importateurs a, sur la même période, augmenté de 16%. La France est le premier producteur de rosé avec 32% des volumes exportés, mais le pays représente aussi le premier consommateur : une bouteille de vin vendue sur trois est un rosé. Le consommateur français en consomme une vingtaine chaque année.

Un véritable succès commercial, mais cette année le rosé risque d'être difficile à trouver. Les volumes récoltés ont été faibles, que ce soit en France (6,4 millions d'hectolitres annuels) ou dans les trois autres pays producteurs, à savoir l'Espagne, les États-Unis et l'Italie. À eux quatre, ces pays fournissent les trois quarts de la production mondiale. Le Languedoc produit 320 millions de bouteilles, avec une production en progression de 35% sur les sept dernières années, mais des ventes qui augmentent encore plus : 50% en cinq ans.

La Provence est la seconde région la plus productrice avec moitié moins de bouteilles que dans le Languedoc (155 millions en 2017). On y mise d'abord sur la qualité, et puisque les volumes récoltés l'an dernier ont reculé de 12% (soit 20 millions de bouteilles en moins), les prix ont tendance à augmenter : jusqu'à 30% l'hectolitre en fonction de l'AOC. En dehors des frontières françaises, ce sont les États-Unis qui sont particulièrement friands du rosé de Provence, avec des ventes multipliées par 40 en dix ans.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : vin

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement
















Rss
Twitter
Facebook