Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Vie sexuelle et salaire sont intimement liés





Le 18 Mai 2015, par

Patrons, si vous ne pouvez pas augmenter vos salariés, préoccupez vous de leur vie sexuelle. Mais attention : pour être heureux, le nombre optimal de partenaires et de "un". Autant dire que l'infidélité n'est pas la solution...


C'est une étude (un brin farfelue il faut bien dire) de deux chercheurs australiens qui a mis en équation le lien entre vie sexuelle bonheur et salaire. Selon cette étude, réalisée à partir de plusieurs milliers d'interviews de salariés chinois, plus leur vie sexuelle est épanouissante, moins la question de leur salaire est préoccupante. 

Pour dire les choses autrement, ceux dont la vie sexuelle est trépidante, mais avec leur partenaire habituel(le), pas en étant volage, sont aussi heureux que si leur salaire avait été doublé, voire triplé pour ceux qui ont le couvert mis matin midi et soir.

L'étude arrive à la conclusion que le nombre de partenaire "optimal" pour être heureux et de "un", mais arrive aussi à la conclusion que les positions sexuelles pratiquées n'ont que peu d'impact sur le bonheur. Seuls les baisers, mais aussi les caresses, en particulier de Monsieur par Madame, à certains endroits stratégiques, sont des marqueurs de bonheur significatifs. Pas les pieds au mur ou le grimpé de rideau.



Conclusion : si vous ne pouvez pas augmenter vos salariés, offrez leur souvent des coffrets week-end en amoureux. C'est exonéré de charges sociales, et vos employés seront au moins aussi content que s'ils avaient été augmentés ! 


Jean-Baptiste Giraud
Jean-Baptiste Giraud est journaliste économique, passé par Radio France, BFM, LCI, TF1 et... En savoir plus sur cet auteur



1.Posté par Pol75 le 21/05/2015 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Prenez vos salariés pour des cons et ils seront heureux... j'ai un doute...

2.Posté par Innocent VIII le 09/06/2015 09:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le nombre optimal de partenaires et de "un"
le nombre optimal de partenaires et de "un"

est de deux !!! :-) :-)


3.Posté par Innocent VIII le 09/06/2015 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
exonéré de charges sociales ? Mmmmh... faut le dire vite... Je suis pas sûr que l'URSSAF soit du même avis... :-)

4.Posté par HaboWes le 08/01/2018 07:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vie sexuelle et salaire sont intimement liés
D'une certaine manière, je suis d'accord.


Ce marché du sextoy ne cesse d'évoluer pour satisfaire une clientèle toujours exigeante. L'arrivée des love dolls bon marché et autres poupées réalistes en silicone promet encore de belles heures à ce marché florissant.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook