Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Forfaits SFR « à vie » : plainte de l’UFC-Que Choisir





Le 11 Mai 2021, par Paolo Garoscio

L’opérateur SFR n’en a pas terminé avec le scandale des forfaits avec prix « garanti à vie » qu’il a ensuite augmenté au grand dam des consommateurs. Après la mauvaise publicité sur les réseaux sociaux et la grogne des clients, c’est dans les tribunaux que l’affaire risque de se poursuivre. L’UFC-Que Choisir a annoncé déposer plainte.


Des forfaits qui ont augmenté, créant l’incompréhension

pixabay/JESHOOTS-com
pixabay/JESHOOTS-com
Dans son communiqué de presse publié le 11 mai 2021, l’UFC-Que Choisir revient sur la chronologie de l’affaire : en 2018 et 2019, RED by SFR, l’opérateur low-cost de SFR, annonce des forfaits qualifiés de « garantis à vie ». De quoi attirer des milliers de consommateurs qui estimaient que leur forfait n’allait jamais voir son prix évoluer. Mais ce n’est pas ce qui est arrivé : fin 2020, plusieurs annonces ont été faites concernant des augmentations. « Selon les cas, les augmentations tarifaires vont de 30% à 75% du prix initial ! », souligne l’association de défense des consommateurs.

La grogne s’est faite sentir, d’autant plus que ces augmentations ne pouvaient pas être refusées. Seule solution : changer d’opérateur. Ou accepter que le forfait « garanti à vie » ne l’était pas vraiment. SFR, critiquée, s’est défendue en déclarant que c’était là une interprétation de ses conditions de vente, ce qui n’a toutefois pas convaincu.

L’UFC-Que Choisir veut que les abonnés soient indemnisés

Le 11 mai 2021, donc, l’association de consommateurs UFC-Que Choisir annonce avoir déposé une plainte contre l’opérateur propriété d’Altice, la holding luxembourgeoise du milliardaire Patrick Drahi, auprès du tribunal judiciaire de Paris. L’association estime que « les pratiques mises en œuvre par SFR sont clairement trompeuses : SFR a sciemment induit les consommateurs en erreur en faisant du maintien dans le temps du prix initial des forfaits RED by SFR l’argument massue pour convaincre les consommateurs de grossir les rangs de ses abonnés. »

L’UFC espère obtenir la condamnation de l’opérateur au Carré rouge mais, surtout, une indemnisation des abonnés concernés. L’association met à disposition un formulaire pour être tenu au courant de l’avancement du dossier.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook